Rendre le territoire autonome du point de vue énergétique

Rendre les territoires autonomes sont les premières motivations des actions citoyennes, bien avant l’intérêt mercantile.

C’est un des éléments qui ressort de l’interview de Monica Serlavos, publiée sur le fil de l’actualité de l’université de Lausanne.  On prend ainsi conscience que l’énergie est considérée par beaucoup de citoyens et citoyennes comme un enjeu sociétal et politique des plus importants.

“[…] les porteurs de projets disent aussi qu’ils agissent en réaction à ce qui n’est pas fait par les responsables politiques. Soit parce que rien n’est fait, soit parce que c’est insuffisant. Il est aussi intéressant de souligner que cet engagement se développe dans le domaine de l’énergie, alors que par sa nature technique et abstraite, il est plus difficile d’accès. “

La première journée romande de l’énergie citoyenne est une occasion exceptionnelle de fédérer les “énergies” en présence et de participer au processus d’autonomisation et de résilience des territoires en Suisse romande.

Lire l’article complet

S’inscrire à la 1ère journée romande de l’énergie citoyenne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code