• Le grand jour est arrivé

    Le grand jour est arrivé ! Nous nous réjouissons de retrouver les plus de 50 participants et participantes à la première journée romande de l’énergie citoyenne. A toute à l’heure… Monica, Jean-Marc et Vincent Plan d’accès Géolocalisation  

  • Rendre le territoire autonome du point de vue énergétique

    Rendre les territoires autonomes sont les premières motivations des actions citoyennes, bien avant l’intérêt mercantile. C’est un des éléments qui ressort de l’interview de Monica Serlavos, publiée sur le fil de l’actualité de l’université de Lausanne.  On prend ainsi conscience que l’énergie est considérée par beaucoup de citoyens et citoyennes comme un enjeu sociétal et politique des plus importants. “[…] les porteurs de projets disent aussi qu’ils agissent en réaction à ce qui n’est pas fait par les responsables politiques. Soit parce que rien n’est fait, soit parce que c’est insuffisant. Il est aussi intéressant de souligner que cet engagement se développe dans le domaine de l’énergie, alors que par…

  • Les citoyens deviennent acteurs de la transition énergétique

    En plus d’être un des principaux enjeux sur le plan environnemental et économique, la transition énergétique est une opportunité d’innovation sociale. Si “l’énergie et les techniques apparaissent […] comme un miroir de la société et des conceptions du monde”, alors l’énergie se doit d’être citoyenne. Avec la recherche* qu’elle mène, Monica Serlavos apporte une contribution importante à la connaissance du nouveau paysage de l’énergie et de ses acteurs en Suisse romande.  Les premiers résultats démontrent que, pour les citoyens et citoyennes qui s’impliquent, l’énergie citoyenne est étroitement liée à la recherche de sens et à des valeurs fondamentales telles que le respect de la nature et de la vie, la…

  • Le programme est sorti

    Première journée de l’Énergie Citoyenne en Suisse Romande : le programme est connu. Le matin (9h30 à 12h30) est ouvert au public et permettra de prendre connaissance des résultats d’une recherche sur l’énergie citoyenne en Suisse romande. Puis, les participant.e.s pourront découvrir des réseaux existants au niveau européen (RESCoop), français (Énergie Partagée) et suisse (VESE). Enfin, une table ronde et une discussion avec les intervenant(e)s permettront au public de mieux comprendre le concept et les enjeux de l’énergie citoyenne dans le contexte romand. L’après-midi est réservé aux organisations déjà active et aux porteurs de projet. Des ateliers permettront de définir la suite à apporter au mouvement pour répondre au besoins…