Actualités

Encourager la création de communautés énergétiques citoyennes

Quels sont les moyens d’action pour les citoyens, entrepreneurs, familles, collectivités qui souhaitent participer à la transition énergétique, consommer du courant électrique local, minimiser leur impact sur l’environnement mais qui ne sont pas propriétaires d’un toit ?

À qui s’adresse Court-Circuit ?

Court-Circuit a été fondée à l’intention des citoyens, entrepreneurs et collectivités qui, sans être propriétaire d’un toit, souhaitent investir dans des centrales de production d’électricité verte et locale, et être alimentés directement par le courant électrique produit. Ceci à un tarif plus avantageux que celui pratiqué par les distributeurs locaux.

Court-Circuit accompagne les initiateurs de projet en leur offrant les outils techniques et juridiques nécessaires pour maximiser la consommation directe d’électricité, clé de rentabilité économique et de valeur écologique des projets.

Comment ça marche ?

Le rendement économique d’une installation photovoltaïque est conditionné par la possibilité de pouvoir consommer directement et en temps réel l’électricité produite par cette installation. Cela s’appelle la consommation propre ou l’autoconsommation. Cette possibilité existe dans la loi,, toutefois, elle est limitée à des bâtiments contigus et raccordés ensemble.

Ainsi, plus les consommateurs utilisent en temps réel l’électricité produite, plus leur facture d’électricité sera allégée. En effet, l’électricité autoconsommée est exemptée des taxes liées à l’utilisation du réseau et à la promotion des énergies renouvelables.

De plus, il est intéressant de pouvoir partager l’électricité issue d’une centrale entre plusieurs consommateurs directs de typologie variée (ménages, industries, services) qui consomment l’électricité à divers moment de la journée.

Où sont les réalisations de Court-Circuit ?
Projet retenu par la Maison de la Transition au final des ateliers participatifs citoyens, Court-Circuit démarre naturellement dans le périmètre du District de Morges, avec un projet en phase de réalisation en partenariat avec une commune. Ce projet mené avec une première coopérative volontaire servira de projet de démonstration.

Qu’est ce que Court-Circuit offre ? 

Court-circuit est un facilitateur de création de communautés d’autoconsommation d’énergie et offre les services spécifiques suivants :

  • la réalisation d’études de faisabilité technique et économique, 
  • des conseils personnalisés relatifs aux configurations techniques et juridiques. 
  • la coordination entre les différents partenaires du futur projet
  • l’organisation de séance d’information et de sensibilisation à l’énergie destinée aux participants 
  • la recherche d’investisseur locaux, 
  • la fourniture d’un système matériel et logiciel conforme aux exigences des gestionnaires de réseaux, qui permet de visualiser les données de production et de consommation ainsi que la mise à disposition de ces données aux usagers et aux partenaires institutionnels. 

Qui sont les partenaires du projet?

La Maison de la Transition est un projet soutenu par l’ARCAM, Romande Energie, le Parc Jura vaudois, l’Arboretum, le Journal de Morges, la sociélté des Forces électriques de l’Aubonne et le canton de Vaud.

Des avantages  économiques ET écologiques

  • économies d’échelle lors de la construction et de la maintenance grâce à la mutualisation des installations. L’atteinte des objectifs fixés par le canton est facilitée.
  • amélioration de l’efficience économique et écologique des installations par une meilleure répartition de la consommation d’électricité produite au cours de la journée et une atténuation de la surcharge sur le réseau électrique liée aux pics de forte production (ensoleillement intense de midi)
  • les consommateurs sont partie prenante du projet, tant lors du financement mais aussi dans la gouvernance future du projet.
  • sensibilisation des consommateurs participants  sur les thèmes de l’économies d’énergie et de la sobriété énergétique, tant au niveau individuel que collectif. Les économies d’énergies peuvent aller jusqu’à 30 % de la consommation d’avant la mise en activité du projet.
  • retombées économiques sur le  territoire par la possibilité d’épargne à long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code